Historique

Cette rubrique recensera l'histoire de la création et de la réalisation de Géorama.

Garder la mémoire de la création du parcours-découverte Géorama nous semble utile dans le cadre de notre mission de sauvegarde de la mémoire du village comme nous l'avons fait pour la piscine associative que notre association a créée en 1984 et qui, pendant 20 ans, constitua une animation estivale appréciée dans toute la région.

On trouvera ci-dessous l'historique de la mise en place de ce projet.


L'aventure Géorama

Prémices

Il y a quelques millions d'années, les mouvements de la croûte terrestre ont créé les Alpes, ce plissage se poursuit imperceptiblement tandis que l'érosion continue son travail en surface pour modeler nos paysages.

Sans atteindre ces temps géologiques, il faut quand même remonter à 1967 pour dater l'origine de Géorama. Cette année là, Bernard Veaux, le jeune président de l'association "Syndicat d'initiative de Culles-les-Roches" (aujourd'hui "Culles-Initiatives") met à profit ses connaissances pour dessiner des schémas expliquant les particularités géologiques de la commune sur des panneaux présentés lors d'une fête du village (photo).

Ces schémas seront repris dans plusieurs articles intégrés dans le "Bulletin" annuel que notre association publie sans interruption depuis 1965.

Au tournant du nouveau siècle, l'idée de présenter ces explications "sur le terrain", le long d'un sentier d'interprétation dénommé alors "Géo-Parc", commence à faire son chemin.

C'est une rencontre qui va accélérer les choses en 2013. Bernard Veaux évoque cette idée devant Bertrand Brocard qui s'est installé récemment dans le village. Jeune retraité hyper-actif, Bertrand se passionne pour le projet. Auteur de logiciels multimédia interactifs, éditeur de livres, créateur de plusieurs expositions mais aussi bricoleur... ses compétences seront utiles au projet.


2014 - C'est parti !

Début 2014, le Conseil d'Administration donne son feu vert. Ce sera un projet emblématique pour fêter, en juillet 2015, les 50 ans de l'association.

La première étape consiste à réunir les contenus et à les faire valider par des scientifiques. Plusieurs géologues (Christian Ranc, ...) seront mis à contribution avec des visites sur le terrain. Gérard Ferrière, membre de l'association mais surtout directeur du Museum d'histoire naturelle de Dijon, sera là pour vérifier les textes.

Le nom "Géo-Parc" est abandonné car le terme "parc" ne semble pas pertinent. Celui de "Géorama" est adopté. Contraction de "Géologie" et "Panorama", il fait l'unanimité.

Le nom de domaine www.georama71.com est réservé pour créer un site Internet dédié à côté de www.culles-les-roches.com.

Dès le départ,  le choix est fait de demander le soutien des collectivités locales pour le financement de ce projet d'intérêt collectif qui dépasse largement les frontières de notre commune. Par ailleurs, comme pour la piscine, l'idée est de mobiliser le maximum d'habitants autour du projet pour en faire une réalisation collective.

Juin : Quelques jours avant la clôture des candidatures, nous apprenons que le Conseil général a lancé un  appel à projets touristiques. En une semaine, nous montons un dossier complet qui sera déposé à temps.

Septembre : Réalisation d'une bande-annonce vidéo présentant le projet.

13 octobre - Réunion de présentation dans le caveau municipal de Culles-les-roches en présence de 63 personnes et de nombreux élus de la commune et des villages voisins. Lire le compte-rendu en cliquant ici

14 octobre - Présentation du projet Géorama à la commission Tourisme de la Communauté de Commune du Sud de la Côte Chalonnaise (CCsCC). 

27 octobre - Réunion de travail avec le Syndicat mixte du chalonnais (anciennement Pays du chalonnais) qui regroupe 160 communes et impulse la mise en place de projets inter-communaux dépassant les limites des communautés de communes. Notre dossier de demande de subvention au Conseil général fera l'objet d'un avis très positif de leur part sur la pertinence du projet. 

28 octobre  - Prise de contact avec l'animatrice Natura 2000
La chaume de Culles-les-roches fait partie de cette zone protégée. Il y a un lien évident entre la géologie et la botanique... 

28 octobre - Prise de contact avec des professeurs de SVT des collèges locaux
Ils  viennent déjà régulièrement à Culles-les-roches avec différentes classes car on y trouve, sur une surface réduite, tous les éléments permettant de comprendre la formation de nos paysages. Leurs approches et leurs pratiques sur le terrain sont intéressantes.

3 novembre - Première balade-découverte
Malgré un temps menaçant, 21 personnes participent à cette première sortie collective sur le terrain.  [ article et photos ]

14 novembre - Soutien du député
Christophe Sirugue, député de la 5ème circonscription de Saône-et-Loire, confirme son soutien au projet Géorama et son accord pour l'aider financièrement au titre de la réserve parlementaire. Sous réserve que la demande soit formulée par la mairie car il ne finance pas directement des associations.

20 novembre - Relance de la Communauté de Communes
Contact avec Dominique Morice, vice-président chargé du tourisme pour faire le point sur l'avancement de notre demande.

7 décembre - Réunion du syndicat d'initiative
Après l'assemblée générale, il convenait d'élire le Bureau de l'association. Les anciens membres ont été renouvelés dans leurs fonctions respectives. Bernard Veaux est réélu président mais souhaite que sa succession soit préparée. 

Un point important a été fait sur Géorama pour évoquer l'attente de réponses pour les subventions demandées et la confirmation de celle accordée par le député Christophe Sirugue qui passera par le biais de la commune qui refera une demande officielle. Un rendez-vous a été pris avec Alain Cordier, conseiller régional. En janvier, des actions seront entreprises en direction de sponsors éventuels. La période d'hiver sera mise à profit pour avancer sur la rédaction et la mise en forme des panneaux ainsi que de finaliser les demandes de devis pour les gabions et leurs fixations.
Un plan de travail est défini.

20 décembre - Choix du Conseil Général de Saône-et-Loire
On nous a promis d'être fixés sur le sort réservé à notre demande de subvention en janvier. Le temps sans doute que l'information fasse lentement son chemin dans les dédales de l'administration et qu'on nous envoie un courrier officiel. Pourtant la réponse, malheureusement négative, était facile à obtenir en ayant la curiosité de suivre les débats de la session des 18 et 19 décembre qui sont diffusés sur Internet. Les deux projets sélectionnés par l'Agence du Tourisme sont un circuit VTT promu par la Communautés de Communes de Mâcon (10 000 €) et le Diverti-Parc de Toulon/Arroux pour un labyrinthe ludique (30 000€).

Pour rappel, la subvention que nous demandions au CG71 dans le cadre de son appel à projets touristiques était de 5000 €.
Peut-être a-t-il été jugé que le soutien à ce projet d'intérêt collectif relevait davantage d'une structure communautaire plus proche.

2015 - Faux départ !

Janvier 2015 - Décision de la Communauté de Communes
Nous n'avons pas reçu de réponse officielle, mais il ne faudra pas compter sur une subvention de la CCSCC pour 2015, aucune aide à notre projet n'ayant  été inscrite au budget. Une nouvelle réunion est prévue début mars avec le vice-président chargé du tourisme pour envisager comment ce projet d'intérêt collectif jugé très intéressant peut être mis sur pied et bénéficier de soutiens publics.

L'inauguration souhaitée en juillet sera peut être remplacée par la pose de la première pierre...

16 février 2015 - Opération "piquetage"
Avec Robert Pernin, adjoint en charge de la voirie et des travaux, les emplacement prévus pour implanter les panneaux ont été matérialisés sur le sol et des notes ont été prises pour répertorier les besoins éventuels en terrassement.

 23 mars 2015 - Réunion avec la CCSCC
Y participent notamment Daniel Duplessis, président, Dominique Morice (vice-président chargé du tourisme, de la culture et de la communication) et Michel Duchamp, maire de Culles-les-Roches. Elle a pour but de voir comment la Communauté de Communes de Sud de la Côte-Chalonnaise (CCSCC) pourrait concrétiser le soutien annoncé à Géorama.

M. Duplessis, après avoir rappelé l'intérêt de la collectivité pour ce projet qui entre pleinement dans les objectifs touristiques de la Communauté de communes, explique la nouvelle organisation territoriale et notamment la place du Syndicat mixte du Chalonnais (ex. Pays du Chalonnais)  qui regroupe 160 communes. 

Il propose que Géorama soit intégré dans un projet plus vaste porté par la Communauté de communes qui pourra trouver plus facilement des financements qu'une association seule ; tout en laissant à notre association la maîtrise des contenus et de la mise en oeuvre. Caroline Torland, chargée de mission,  établira des demandes de subventions auprès du département (nouvel appel à projet de l'ADT 71), de la région voire de l'Europe. les décisions intervenant en fin d'année, la remise en route du projet pourrait se faire au printemps de l'année prochaine pour une réalisation avant la saison touristique 2016.

Pour le Syndicat d'initiative, Bertrand Brocard assurera la coordination et la transmission d'informations auprès du groupe de travail.

Réunion CCSCC Buxy

De gauche à droite : Bernard Veaux (président du Syndicat d'initiative de Culles-les-Roches), Caroline Torland (Chargée de mission - Syndicat mixte du Chalonnais), Rachel Rothblez (secrétariat CCSCC), Daniel Duplessis (Président CCSCC), Michel Duchamp (maire de Culles-les-Roches, vice-président de la CCSCC chargé du TEPOS) et Dominique Morice (Maire de St-Vallerin, vice-président de la CCSCC chargé du tourisme, de la culture et de la communication).

Mars-avril
Campagne de prises de vue pour compléter la base de données photographiques et réaliser les vue panoramiques.
Visite de sites et parcours plus ou moins comparables,dans plusieurs régions françaises.

24 avril et 1er mai 2015

Exposition d'un mini-stand Géorama dans la cour du château de Château Pontus de Tyard dans le cadre de la présentation de l'offre touristique de la communauté de communes du sud de la côte chalonnaise.


Quelques jours plus tard, ce stand est installé dans le caveau de Culles-les-roches à l'occasion de la rencontre annuelle avec les nouveaux habitants de la commune.

Ce stand comporte un écran tactile qui permet de consulter le site www.georama.com si une connexion internet est disponible. Sinon on peut visualiser une petite vidéo.

23 mai 2015 - Réception du premier gabion
Ce premier exemplaire servira à mettre au point le système d'accrochage des panneaux explicatifs et déterminer l'inclinaison optimum.
Par ailleurs, ce gabion vide pourra être utilisé dans le cadre des opérations d'information autour de Géorama.

Enfin, lors de la fête champêtre du 26 juillet prochain, il sera utilisé comme réceptacle lors de la pose officielle des "premières pierres" du projet.

Dimanche 26 juillet 2015 - Pose de la première pierre de Géorama

Géorama pose de la première pierre

A l'occasion de son 50ème anniversaire, le Syndicat d'Initiative organisait une fête plus importante que d'habitude pour retracer les grandes étapes et réalisations de ce demi-siècle et présenter ses projets futurs et notamment Géorama.

Après le banquet de midi réunissant 200 convives puis les différentes animations (marché de la création, balade contée, jeux, musique, expositions) le programme de la soirée commençait avec la pose de "la première pierre" de Géorama en présence du Président de la Communautés de Communes, M. Duplessis, de Dominique Morice, vice-président chargé du tourisme, de Mme Lanoiselet conseillère départementale et maire de Buxy, de Michel Duchamp, maire de Culles-les-roches et de quelques élus voisins. Le président de l'Office de Tourisme du pays du chalonnais intéressé par le projet de parcours-découverte Géorama, Gilles Platret, retenu par ses obligations de maire de Chalon, était venu soutenir le projet à l'heure du déjeuner.

Après le dîner et plusieurs projections dont une consacrée aux "Merveilles de la géologie", les 230 convives ravis se donnaient rendez-vous pour l'inauguration officielle de Géorama fin juillet 2016 !

1er octobre 2015 - En attendant les subventions...
A la demande de la Communauté de Communes, le projet est à l'arrêt car aucune dépense ne peut être faite avant le dépôt du dossier de subvention présenté par la CCSCC au Conseil Départemental de Saône-et-Loire.

La réponse officielle de celui-ci ne devant intervenir qu'en janvier prochain, nous avons sollicité la CCSCC pour savoir si nous pouvions commencer à engager des dépenses de réalisation et savoir comment se manifestera le soutien annoncé par son Président, Daniel Duplessis, dans le cas d'une réponse négative qui ne peut être exclue, compte tenu du nombre de dossiers candidats.

Samedi 5 septembre 2015 - Balade géologique
Les particularités géologiques de Culles-les-roches au cœur de Géorama sont l'objet de visites organisées notamment pour les scolaires.
Le 5 septembre c'était une balade intitulée "Quand le granit se met en boules" qui était organisée par l’Office de Tourisme de st Gengoux. Elle se déroulait sur un parcours plus réduit que celui prévu pour Géorama mais elle était superbement commentée par André Lavarde, spécialiste en géologie et botanique, qui suit attentivement notre projet. Une bonne douzaine de personnes ont participé à cet visite très intéressante.Sortie géologique

Décembre 2015 - Bonne nouvelle pour Géorama !
En effet, le Syndicat d'initiative qui est à l'origine de ce projet vient d'apprendre par l'intermédiaire de Mme Lanoiselet, conseillère départementale, que l'Assemblée départementale avait acté le soutien financier à ce projet à travers la subvention accordée à la Communauté de Communes du Sud de la Côte Chalonnaise car l'intérêt de Géorama dépasse largement le périmètre de la commune.

Cette bonne nouvelle va permettre de remobiliser les énergies en attente de cette décision et de mettre en route la réalisation pour une inauguration le 31 juillet prochain.


2016 - Feu vert... feu rouge... feu vert !

18 février 2016 - Feu vert pour Géorama !
La Communauté de Communes avait souhaité soutenir notre projet en demandant un financement au Conseil départemental plutôt que de le subventionner directement. En attendant la réponse, il a fallu mettre le projet en sommeil pendant une année (peu de chose à l’aune des mesures géologiques qui s’expriment en millions d’années ;-) L’inauguration prévue pour la fête des 50 ans a été transformée en « pose de la première pierre » en présence notamment du Président de la CCSCC, Daniel Duplessis et de Madame Lanoiselet, maire de Buxy et conseillère départementale dont nous avons apprécié les soutiens respectifs. En décembre dernier, nous avons eu le plaisir d’apprendre que le dossier de « valorisation des itinérances touristiques » dans lequel Géorama a été inclus avait reçu l’aval du CD71 fin 2015.

Il restait à définir comment notre association, maître d’œuvre de Géorama, allait pouvoir le concrétiser grâce au financement obtenu. Le 18 février, notre maire, Michel Duchamp, qui n’a pas ménagé ses efforts pour faire aboutir le projet, a pu nous transmettre officiellement le feu vert que nous attendions pour commencer la production.

Sans attendre une seconde, nous avons remobilisé les partenaires, intervenants et talents locaux que nous avions identifiés.

C’est avec beaucoup d’enthousiasme et d’énergie que nous mettons en route ce chantier pour rattraper le retard et inaugurer en fanfare, le 31 juillet prochain, ce parcours-découverte qui profitera à toute la collectivité et renforcera l’attrait touristique de notre territoire. 

Mars 2016 - Feu rouge !
Finalement, compte-tenu du montant du projet global de la ccScc pour l'itinérance touristique, un appel d'offre va être lancé pour ouvrir ce projet à la concurrence. Compte-tenu de nos compétences, nous allons évidemment y répondre quand le marché sera ouvert. espérons le rapidement.

Avril-Mai : Attente de la publication du marché.

Juin 2016 - Publication du marché
Les dossiers pourront être déposés jusqu'au 6 juillet.
Le nôtre est prêt... depuis longtemps !

12 juillet 2016 - C'est parti pour Géorama !
Nous avons été sélectionné parmi les différentes offres. Il faut dire que nous avions quelques compétences à faire valoir et le contraire nous serait resté en travers de la gorge !!!

La question est maintenant de mobiliser nos prestataires qui répondent présents malgré la période de vacances.
Nous pouvons aussi compter sur l'énergie de notre centaine d'adhérents et d'amis.

La décision de maintenir l'inauguration au 31 juillet pour notre fête champêtre annuelle est prise en accord avec Daniel Duplessis, président de la ccScc.
Tous les éléments définitifs ne seront peut être pas terminés mais le circuit fonctionnera.

Inauguration de Géorama : 150 personnes pour faire la fête le 31 juillet 2016

Le dimanche 31 juillet 2016, la fête annuelle organisée par le S.I. revêtait un caractère particulier puisqu'elle était l'occasion d'inaugurer officiellement le parcours-découverte Géorama.

Dès 14h30 la foule se pressait à l'entrée de l'aire de loisirs tandis que les bénévoles de l'association terminaient les derniers préparatifs de la fête.

A 15h30, près de 80 personnes précédées par la calèche tirée par le cheval comtois Ravageur de Joseph Foret partaient pour la « balade surprise » qui allait être l'occasion de découvrir une partie du parcours . A chacun des quatre panneaux (sur sept que compte Géorama), Bernard Veaux complétait l'information avec des explications qui seront, dans le futur, accessibles sur Smartphone grâce à un QR-Code. Pour égayer la promenade, un certain nombre d'objets anachroniques avaient été disposés le long du chemin. La cabine téléphonique du village, en attendant d'être transformée en « boite à livres », un autre projet du S.I., avait été métamorphosée en salle de bain !

Deux heures plus tard, tout le monde étant revenu à l'aire de loisirs, c'était le moment de la cérémonie officielle qui se déroulait en présence de nombreux élus et personnalités : M. Winckler, sous-préfet, Daniel Duplessis, Président de la ccScc, Michel Duchamp, Maire de Culles, Gilles Platret au titre de la présidence de l'Office de Tourisme du Grand Chalon et bien sûr des conseillers départementaux Mme Dominique Lanoiselet, maire de Buxy, et M. Sébastien Martin, Président du grand Chalon, qui représentaient le Président du CD71.
L'assemblée départementale est en effet le principal financeur de Géorama. Dans le cadre des projets de "développement des itinérances touristiques", la ccScc a été sélectionnée pour une proposition d'un montant global de 68920 € et obtenu un financement de 43620 € du Conseil départemental. Sur cette somme environ 15 000 € sont fléchés sur Géorama.
georamaDans son allocution [ à lire ici ], Bertrand Brocard, président du SI retraçait l'aventure de ce projet qui viendra rajouter un élément important dans l'offre touristique de notre territoire avant de remercier les personnes et les prestataires de services qui se sont impliqués dans la réalisation, les financeurs qui ont permis que Géorama se concrétise et également les bénévoles de l'association qui ont mobilisé leur énergie, à commencer par Bernard Veaux qui a eu l'idée originale de cette réalisation.

En conclusion, Bertrand Brocard insistait sur le fait que les travaux de finition ne signifiaient pas un épilogue pour le projet. Bien au contraire : « Il nous reste encore à installer le fléchage définitif, le panneau d'accueil, les traductions et les dépliants mais ce parcours découverte nous allons l'améliorer en fonction des retours que nous aurons des visiteurs et des accompagnateurs. Nous allons aussi le faire vivre en organisant des animations, des visites guidées, des conférences, sans doute une « Géoramarche ». Nous envisageons également une exposition pour aller au devant du public et donner aux gens envie de venir voir « en vrai » et découvrir nos territoires."

Après les discours des officiels, c'était au tour de Bernard Veaux et Laurie Prudon de dévoiler un "gabion témoin" apporté sur un chariot. Gabion "magique" au demeurant puisqu'une fois découvert, un torrent de confettis et de rubans s'en échappait à la grande surprise du public convié alors à déguster le crémant de la cave de Buxy offert par la ccScc.

Les six jeunes musiciens du groupe de jazz YBB assuraient l'ambiance musicale de l'apéritif avant de proposer une demi-heure de concert très apprécié [On peut visiter leur page Facebook].

Après les jeux, les discussions, les retrouvailles... l'heure du repas approchait et ce ne sont pas moins de 150 convives qui partageaient le dîner sous le chapiteau avant de s'installer devant le mur qui allait servir d'écran à la projection en plein air du trailer de Géorama réalisé au début du projet et d'un montage d'images sur les merveilles de la géologie pour finir la journée les yeux pleins d'étoiles.

Les photos sont visibles sur Flickr en cliquant ici.


2017 - Les visiteurs affluent

La Communauté de Communes changeant de logo, nous avons dû attendre pour terminer le grand panneau d'information et les supports de communication (dépliants et flyers).
Le fléchage définitif est mis en place pour accueillir les visiteurs qui ne vont plus tarder avec l'arrivée des beaux jours.

Au sortir de l'hiver, l'utilisation de gabions pour servir de piliers aux panneaux explicatifs s'est avéré opportun. Quant aux panneaux imprimés, ils ont bien résisté et ne nécessiteront qu'un coup d'éponge pour paraître comme neufs.

L'animatrice Natura 2000 ayant revu sa position accepte que nous déplacions le point d'info n°4 à l'endroit que nous avions choisi à l'origine sur la terrasse qui domine le bas du village, près de la carrière d'escalade. Nous procédons à ce déplacement qui nécessitera quelques modifications dans le panneau lui-même.

En début d'année, sur proposition du nouveau président (après 50 ans de présidence, Bernard Veaux a transmis le flambeau à Bertrand Brocard), le nom de "Syndicat d'intiative" est transformé en "Culles-Initiative"s pour éviter la confusion fréquente avec un office de tourisme.

Fin juillet, la semaine d'animation proposée par Culles-Initiatives est l'occasion de plusieurs balades guidées sur le parcours de Géorama.


Secrets de fabrication

L'un des secrets du succès de la réalisation de Géorama tient dans la mobilisation des adhérents du S.I. qui n'ont pas ménagé leur peine pour faire avancer les choses. C'était le cas par exemple pour rénover l'abri du panneau d'information situé à l'entrée du parking de l'aire de loisirs. Construit par le S.I. il y a bien longtemps pour présenter le village, ses commerces (eh oui, il y en avait...), les sentiers de balades et les lieux touristiques environnants, il avait pris de l'âge et le toit notamment était à changer.

Pour qu'il puisse accueillir prochainement le panneau d'accueil de Géorama, il a été complètement rénové par des adhérents du S.I.

Par ailleurs, à l'initiative de Robert Pernin, adjoint chargé des routes, le panneau de limitation de vitesse, installé juste devant, a été déplacé.

Par où passer ?

Définir le parcours de Géorama était un travail important qui devait à la fois tenir compte des spécificités géologiques, de la visibilité dans le but de privilégier l'interprétation des paysages mais aussi de l'accessibilité à pied, en vélo ou en voiture. Nous souhaitions également que ces postes d'observation soient sur des terrains communaux. Un ensemble de contraintes qui ont été prises en compte dès le début du projet pour identifier les emplacements où seraient installés les gabions. 

Graphisme, impression

Pour continuer notre "feuilleton" sur les coulisses de Géorama... nous allons évoquer aujourd'hui la création des sept panneaux d‘interprétation. Après la phase de rédaction, de maquettage et de recherche des éléments iconographiques qui viendraient compléter les schémas de Bernard Veaux, volontairement laissés en dessins crayonnés, la création graphique a été confiée à Emmanuelle Ayrton pour réaliser la mise en page et préparer les fichiers destinés à l’imprimeur.

Vous avez dit "gabion" ???

Ces panneaux, il faudrait bien les fixer sur un support...
L'idée d'utiliser des gabions est venue à Bernard Veaux en voyant à Charolles un aménagement architectural utilisant ces cages grillagées remplies de cailloux calibrés. Pour fabriquer les supports des panneaux explicatifs d'un parcours géologique, cette mise en valeur de minéraux a fait l’unanimité des membres du SI. Encore fallait-il trouver, en privilégiant le local, un fournisseur et une carrière (Ribier près de Mâcon).

Fabrication mécanique

Une fois la livraison effectuée, il restait encore à faire modifier les gabions pour que la face supérieure soit inclinée pour créer une pente facilitant la lecture. Cela nécessitait de vider la partie supérieure puis de couper le grillage pour pouvoir intégrer une pièce en Inox qui couronnerait la structure et recevrait le panneau explicatif. 

Fabriquées à côté de Verdun-sur-le-Doubs par la société Prolaz ces "têtes de gabion" originales ont été découpées au laser puis pliées. Il restait ensuite à tarauder les perçages pour permettre le vissage des dispositifs de fixation.

Terrassement(s)

Le terrassement préparatoire, pris en charge financièrement par la commune, a été réalisé par l'entreprise Barba et l'implication de Robert Pernin, adjoint chargé des routes. Si certains emplacements étaient vite décaissés, le dégagement de la paroi de la tranchée à l'entrée du tunnel a été plus laborieux mais le résultat spectaculaire permet de bien voir la limite entre la couche granitique et la couche sédimentaire de grès, ainsi que le pendage (Pour en savoir plus sur le "pendage"... rendez-vous à l'entrée du tunnel pour lire les explications !).

Après la modification rendue nécessaire pour qu'ils puissent recevoir les panneaux d'informations, les gabions ont été transportés sur place par Pascal Degueurce. Après positionnement, ce sont des piquets fabriqués par Jacky Lethimonnier qui ont permis d'en assurer la fixation. Merci à eux !

La construction de l'ancienne voie ferrée a été accompagnée de celle de très nombreux ouvrages pour canaliser les eaux de ruissellement, notamment du côté du tunnel. Le temps passant, l'érosion faisant son oeuvre, ceux-ci se révèlent moins efficaces et le chemin commençait à être en mauvais état au niveau de l'entrée à proximité d'un "gabion" de Géorama. Bernard Piot et Robert Pernin ont procédé à un important travail pour aplanir, faire des tranchées et reboucher les fondrières.

culles-les-roches


2018... 

Pour Culles-Initiatives, l'aventure Géorama ne s'est pas arrêtée le jour de l'inauguration !
C'est un projet vivant, évolutif, que nous continuons à faire vivre et à améliorer avec la participation des visiteurs.